Eliezer Ben Yehouda, le prophète.

24 02 2008

beneliezer.jpg


 

Vie d’Eliezer Ben Yehouda, dont l’œuvre de sa vie fut la renaissance de l’hébreu comme langue vivante parlée.
L’hébreu a été une langue communément parlée jusqu’aux dernières décennies du Deuxième Temple. A ce moment, elle côtoie d’autres dialectes, comme l’araméen, qui s’imposeront comme langue vernaculaire, relayant l’hébreu au rang de langue liturgique et littéraire. C’est dire qu’au cours des siècles de dispersion du peuple juif, l’hébreu était couramment lu par la plupart des Juifs, souvent compris, et parfois écrit.
Des hommes de lettre ont écrit en hébreu au cours des âges, et certains ont même été des innovateurs dans la qualité de leur langage. Ainsi, Rabbi Moshe Haïm Luzzato écrit dans un style extrêmement clair et « moderne » avant l’heure.
Le 19ème siècle est la période de renaissance de l’hébreu littéraire qui est au cœur du programme de la Haskala.
Ben Yehouda s’installe en 1881 à Jérusalem, et dès lors n’a de cesse d’être actif pour la renaissance de l’hébreu. Il devra affronter la foudre des communautés orthodoxes du vieux Yishouv, pour qui l’œuvre de Ben Yehouda est une œuvre de destruction d’un patrimoine sacré. Rendre l’hébreu profane est pour eux sacrilège.

  1882

Naissance en Eretz Israël de Ben Sion Ben Yehouda, le fils d’Eliezer Ben Yehouda. Il est considéré comme étant le « premier enfant hébreu » de la période moderne. Il est en effet le premier dont l’hébreu est la langue maternelle.


  1884

Eliezer Ben Yehouda publie HaTsvi (le cerf), le premier journal moderne en hébreu. Il deviendra journaliste en 1908.

  1890

Eliezer Ben Yehouda crée en Eretz Israël le « Comité pour la Langue Hébraïque », avec David Yelin, le fondateur de la première école normale en Israël.


  1913

Bataille de l’hébreu autour de la fondation de l’institut Technique de Haïfa, le Technion. Les donateurs veulent que sa langue d’enseignement soit l’allemand. De nombreuses personnalités sionistes, en tête desquelles Eliezer Ben Yehouda, militent pour l’hébreu. En février 1914, la décision est définitivement tranchée en faveur de l’hébreu.

Jonathan Aikhenbaum

Hava Alberstein et Matti Kaspi:

Image de prévisualisation YouTube

David Broza:

Image de prévisualisation YouTube 

Benny Amdursky:

Image de prévisualisation YouTube


Actions

Informations



Laisser un commentaire